Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

menu
  • Contact
  • Don en ligne
  • Horaires des messes
Newsletter
Don en ligne

Soutenez votre communauté

Faites un don

Horaires des messes

Retrouvez tous les horaires des messes

Messes.info

Nous contacter
Veuillez saisir votre nom complet
(Requis)
Veuillez saisir votre adresse courriel
(Requis)
(Requis)
Veuillez saisir le message que vous souhaitez envoyer.
Ou recherchez une personne dans l'annuaire du diocèse
Ou par téléphone : 03 84 21 67 67

Ordinations diaconales de nos deux séminaristes Saran et Maxwel

Samedi 23 juin 2018, à 10h30 en l’église du Sacré Cœur d’Audincourt

Le samedi 23 juin 2018, à 10h30 en l’église du Sacré Cœur d’Audincourt, Mgr. Dominique BLANCHET ordonnera diacres nos deux séminaristes Saran et Maxwel, en vue du ministère de prêtre diocésain. C’est une joie pour notre Eglise !

 

Maxwel est né le 15 octobre 1986 dans le village de Pothuvai (état du Tamilnadu) dans le sud de l’Inde. Il a fait ses études au petit séminaire de la congrégation missionnaire du Précieux Sang à Bangalore. Il a ensuite vécu une année d’expérience pastorale à Warrangal.

 

Saran est un peu plus jeune que son confrère : il est né le 28 décembre 1988 à Mungayur (état du Tamilnadu). Comme son aîné, il a effectué ses études au petit séminaire de Bangalore dans la même congrégation missionnaire, suivies d’une année pastorale à Kattagiri.

 

Tous deux sont entrés en 2013 au grand séminaire de Calcutta dirigé depuis par le père Santhanam, grand ami du père Jean-Marie VIENNET. Le 8 septembre 2014, Maxwel et Saran ont reçu l’institution au ministère de lecteur de la Parole de Dieu, puis d’acolyte un an plus tard. Au terme de leurs études de théologie (fin du second cycle) et après un premier apprentissage du français, ils sont arrivés dans notre diocèse en septembre 2016. Nous avons alors estimé nécessaire de leur proposer, pendant deux années supplémentaires, de poursuivre leur formation et leur discernement. En effet, il nous semblait inconcevable qu’ils puissent exercer une responsabilité pastorale chez nous sans une très bonne maîtrise de notre langue. C’est ainsi que pendant 9 mois, ils ont perfectionné leur pratique du français au Centre de Linguistique Appliquée de Besançon, en logeant à l’Escale Jeunes toute proche. Il nous paraissait également important qu’ils puissent choisir le plus librement possible de s’engager définitivement dans notre Eglise diocésaine, en apprenant à mieux connaître sa réalité, tellement différente de celle des diocèses indiens. C’est ainsi qu’ils ont été accueillis depuis septembre 2017 à la paroisse Saint Paul de Montbéliard pour Maxwel, et Saint Luc à Audincourt pour Saran, tout en restant en lien avec le grand séminaire de Metz.

 

Après leur ordination diaconale, ils achèveront leur formation pastorale à raison d’une semaine de présence par mois à Metz en 2018 / 2019. S’ils en font la demande et si l’Eglise les appelle, ils pourront alors être ordonné prêtre pour notre diocèse au printemps prochain.

 

Le ministère des diacres apparaît dès le 1er siècle. Il est mentionné dans le Livre des Actes des Apôtres (Institution des « sept » : Ac 6, 1-6). Saint Paul, dans la 1ère lettre Timothée  (1 Tm 3, 8-13), donne déjà quelques repère pour l’appel de ces hommes. Le diaconat se développe ensuite, en particulier aux 3ème et 4ème siècles, avant d’évoluer et de décliner peu à peu. Au 10ème siècle, ll devient alors une simple étape vers le ministère presbytéral. Le ministère du diaconat, remis en valeur au lendemain du Concile Vatican 2, adopté en France par l’assemblée plénière des évêques depuis 1966, est de de nouveau bien présent. Les quinze diacres dits « permanents » de notre diocèse rappellent à tous les prêtres qu’ils demeurent diacres, appelés à vivre la triple « diaconie » de la Parole, du Frère et de la Liturgie, et tournés pour la mission « vers les périphéries existentielles » comme nous y invite si justement notre pape François.

 

Nous souhaitons à Saran et Maxwel de vivre intensément ce ministère de diacre, et d’en déployer toutes les potentialités. Nous rendons grâce au Seigneur pour leur vie donnée au service de l’annonce de l’Evangile. Nous les accompagnons de notre prière et de notre amitié, sans oublier leurs familles et tous leurs proches restés en Inde.

 

Père Didier SENTENAS, Délégué Diocésain pour la Formation au Ministère (DDFM).