2a Rue de la Résistance, 25150 Pont-de-Roide 03 81 92 40 59 paroisse.nd.chatey@free.fr

25eme Dimanche du temps ordinaire.

Tirons le tableau actuel des textes de notre liturgie de ce jour.

Toujours d’actualité : des riches oppriment des petits gens, des pauvres, ils n’en n’ont jamais assez, dénonce le prophète Amos. Ceux qui ont le pouvoir, car ils sont proches du Roi Jéroboam de l’époque, écrasent littéralement le peuple.

Dans l’évangile, il est évoqué la place de la malhonnêteté et de l’argent.

Un homme qui ne peut pas assumer de justes responsabilités, fait le choix de la corruption, situation malheureusement bien vivante encore aujourd’hui.

Et enfin, dans ce monde où le Royaume de Dieu n’existe plus, seul l’argent devient Roi. Triste tableau.

Heureusement, il nous reste la prière, celle à laquelle, l’apôtre Paul, ou au moins l’un de ses proches, dans cette lettre paulinienne à Timothée demeure. Seule force pour tenir debout, digne devant Dieu et les Hommes, à l’image du prophète Amos ou des « Fils de la Lumière ».

Car c’est dans l’obscurité de nos vies, à l’ombre que le mal surgit, bien trop loin de « la foi et la vérité ». Alors surgit la place de la confiance à accorder.

Être reconnu « digne de confiance ». Confiance tant liée à la foi. Faire confiance, avoir foi, se fier à quelqu’un, à Dieu ou mettre sa confiance insolente en l’argent, en allant jusqu’à croire que tout s’achète.

Croire posséder de l’argent, alors que c’est lui, cet argent qui nous possède !

Triste tableau de notre monde où alors apparaissent au grand jour, trop souvent, les larmes de la faim et le sang des armes.

Voici ce que peut faire naître l’argent si mal utilisé par l’Homme quand il devient Roi et que notre humanité s’en trouve asservie.

Heureusement, il y aura toujours, je crois, des prophètes, des apôtres de Dieu pour nous convier avec le Christ Jésus à prendre un autre choix.

Celui radical de s’attacher à Dieu, au risque d’être incompris, insulté, persécuté pour reprendre l’expression de Saint Matthieu dans ses Béatitudes.

L’Homme dans sa liberté offerte par notre créateur, nous donne toujours la possibilité de choisir. Dieu en J-C nous laisse libre en conscience de le servir ou de servir l’argent Roi. Cet argent qui divise tant, qui oppose tant de personnes et même qui va jusqu’à esquinter notre maison commune à tous pour reprendre ici l’expression de notre pape François.

Alors que s’approcher de Dieu, se lier à Lui, devrait tant changer notre regard sur nos frères et sœurs en humanité et notre monde créé et voulu par notre créateur.

Le tableau actuel est bien triste, mais la foi et la prière en notre Dieu et Seigneur Jésus peuvent encore et toujours y apporter Lumière et Clarté en fonction des choix que chacun/e et ensemble nous sommes en mesure de faire chaque jour.

En enfant de Dieu, en enfant de Lumière, réfléchissons-y, il est peut-être encore temps, pour notre humanité et notre monde entier, Lui, notre Dieu, qui « a tant aimé le monde nous a donné son Fils Unique, pour que le monde soit sauvé ».

Rejoignez-nous

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque semaine toute l'actualité catholique en Nord Franche-Comté

S'INSCRIRE

Je recherche