2a Rue de la Résistance, 25150 Pont-de-Roide 03 81 92 40 59 paroisse.nd.chatey@free.fr

26eme Dimanche du temps ordinaire

Luc est le seul à raconter l’histoire que nous venons d’entendre.

Cette histoire, Jésus l’adresse aux pharisiens, des religieux juifs qui croient à la Vie après la mort. Ce que nous appelons dans les trois religions : juives, chrétiennes et musulmanes la résurrection. Comme quoi notre vie se poursuit par-delà la mort.

Et Jésus parle dans cette histoire, de deux personnages principaux : un homme riche et un pauvre nommé Lazare.

Le riche on ne sait pas son nom, cela pourrait être, peut-être, chacun/e de nous.

Le pauvre on sait il s’appelle Lazare c’est à dire : « Dieu qui vient en aide ».
Les prénoms dans le livre de Dieu, la Bible, veulent dire quelque chose.
Comme celui de Jésus qui veut dire « Dieu sauve ».

Donc nous avons deux personnes. Un riche et un pauvre.
Un riche qui semble oublier Dieu et ce pauvre Lazare.

Lui Dieu n’oublie aucun des deux.

Il vient même en aide, par la suite, au pauvre Lazare.

Cette histoire nous invite à réfléchir à ce que nous faisons les uns envers les autres. Ce que nous faisons les uns pour les autres.

A tout garder pour soi, d’une façon égoïste, profiter seul(e) ou uniquement avec des proches des bons moments de la vie, c’est peut-être manquer de se mettre à l’écoute de Dieu et de sa Parole comme nous le rappelle l’apôtre Paul dans sa lettre à Timothée.

Dieu par Jésus vient à notre aide, si nous cherchons à découvrir sa Présence dans notre vie de chaque jour.

C’est ce qui a certainement manqué à ce riche, faisant la fête, c’est très bien.

Mais faisant la fête pour lui et sans penser à ce pauvre Lazare, ni à Dieu.

Penser à s’amuser c’est bien, mais à condition de le faire avec d’autres, et en sachant que Dieu nous invite à être heureuses et heureux ensemble.

Si Jésus vient à parler d’Abraham, c’est parce que l’on peut l’appeler :
« l’ami de Dieu ».

Il veut qu’ensemble avec Lui, Jésus et Abraham, l’ami de son Père, nous soyons réunis pour notre bonheur à toutes et à tous.

Et cela, dès à présent.

Alors essayons de faire de notre vie de croyant, une joie de vivre ensemble et avec Dieu en J-C.

Je nous souhaite de parvenir à nous ouvrir, à chaque instant de notre vie, à la Présence permanente, à nos côtés, de Notre Seigneur Jésus.

Rejoignez-nous

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque semaine toute l'actualité catholique en Nord Franche-Comté

S'INSCRIRE

Je recherche