Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

menu
  • Contact
  • Don en ligne
  • Horaires des messes
Newsletter
Don en ligne

Soutenez votre communauté

Faites un don

Horaires des messes

Retrouvez tous les horaires des messes

Messes.info

Nous contacter
Veuillez saisir votre nom complet
(Requis)
Veuillez saisir votre adresse courriel
(Requis)
(Requis)
Veuillez saisir le message que vous souhaitez envoyer.
Ou recherchez une personne dans l'annuaire du diocèse
Ou par téléphone : 03 84 21 67 67

Les sacrements à l'hôpital et dans ses annexes

 

Lors de son séjour à l'hôpital, la personne malade, accidentée est accompagnée, de multiples manières, par son entourage, le personnel soignant et le service de l'Aumônerie.

Parmi ces gestes d'aide et de soutien, des signes particuliers lui sont proposés qui attestent d'une manière spéciale la présence et la compassion du Seigneur :

Le sacrement du frère

Depuis la visite de Marie à Elisabeth jusqu’au lavement des pieds en passant par le Bon Samaritain, la rencontre et le soin de l’autre sont devenus le « premier sacrement », c’est à dire le lieu qui révèle un Dieu qui se fait proche, et qui nous donne les uns aux autres.

"En vérité je vous le dis, ce que vous avez fait au plus petit de mes frères, c'est à moi que vous l'avez fait" (Mt 25,40).

et les sacrements ...

... baptême, confirmation, eucharistie (communion), sacrement du pardon (confession), mariage, sacrement des malades,

Sur demande (*), l’aumônier et  les membres de l’équipe d’aumônerie sont là pour en parler avec le patient lui-même, le résident, voir aussi avec ses proches.

(*) Rappelons que le prosélytisme est interdit.

Quant à la décision de recevoir un sacrement, elle est exclusivement du ressort du patient lui-même ou du résident. Dieu ne veut pas nous forcer ; il nous laisse libre.

Vous, un proche, souhaitez recevoir un sacrement ? Vous aimeriez avoir des renseignements sur les sacrements ou connaître le déroulement de la célébration? Contactez l’aumônier, ou un autre membre de l’équipe d’aumônerie.

Les sacrements sont des signes visible du don gratuit de Dieu (la grâce), des signes efficaces de la tendresse du Père par lesquels le Christ, lui-même, agit et vient nous rejoindre dans les situations particulières de notre vie.

Le sacrement des malades 

Le sacrement des malades peut être donné à tout chrétien chaque fois qu’il est atteint d’une maladie grave, en raison de son âge avancé, ou à la veille d’une intervention chirurgicale. La grâce première de ce sacrement, appelé également Onction des malades, est d’apporter réconfort, force et paix intérieure.  C’est le sacrement de la présence de Dieu à nos côtés dans les moments d’épreuve, un sacrement de la vie. Il peut être reçu plusieurs fois :

« Si l’un de vous est malade, qu’il appelle ceux qui exercent dans l’Eglise la fonction d’Anciens : ils prieront sur lui après lui avoir fait une onction d’huile au nom du Seigneur. Cette prière inspirée par la foi sauvera le malade : le Seigneur le relèvera et s’il a commis des péchés, il recevra le pardon » (Jc 5, 14-15).

Au cours de la célébration, le prêtre oint le front et les mains du malade en priant Dieu pour lui, avec l’huile des malades, huile sainte parfumée. La famille, des amis ou un membre de l’aumônerie sont invités à être présents et entourer le malade, si la personne concernées le souhaite.

http://www.eglise.catholique.fr/approfondir-sa-foi/la-celebration-de-la-foi/les-sacrements/le-sacrement-des-malades/

Le sacrement de réconciliation ou sacrement du pardon

Ce sacrement est le signe de l´amour infini de Dieu. Le pardon de Dieu est toujours possible. En se reconnaissant pécheur, nous croyons que l´Amour infini de Dieu est toujours le plus fort. Le dialogue avec un prêtre est le signe efficace de la réconciliation avec Dieu, avec nos frères et avec nous-même. C’est alors que nous pouvons être vraiment dans la paix, comme nous le dit le prêtre :

​ « Que Dieu notre Père vous montre sa miséricorde; par la mort et la résurrection de son Fils Il a réconcilié le monde avec Lui et Il a envoyé l'Esprit Saint pour la rémission des péchés ; par le ministère de l'Eglise qu'II vous donne le pardon et la paix. Et moi, au nom du Père et du Fils et du Saint Esprit, je vous pardonne tous vos péchés. »

Le sacrement de l’Eucharistie (communion) apportée à la personne malade, à la personne âgée

La communion apportée prend tout son sens lorsqu’elle est « une démarche de foi et une démarche fraternelle de la communauté eucharistique envers ses membres absents ».

Un membre de l’équipe d’aumônerie (prêtre, aumônier, visiteur) apporte à celui qui en peut y participer le réconfort de la Parole et le Pain eucharistique partagé dans l’assemblée. De cette manière, la personne reste unie à cette assemblée et elle est soutenue par ce geste de fraternité chrétienne.

 

Particularités liées au cadre hospitalier
A l’hôpital, les règles d’hygiène, les contraintes médicales doivent être respectées en concertation avec le personnel soignant. La disposition du patient, l’état parfois d’urgence, sont à prendre en compte. Pour honorer au mieux les demandes, l’aumônerie catholique veille à adapter la liturgie des sacrements en fonction de la situation dans laquelle se trouve la personne hospitalisée. Dans tous les cas, elle se rend présente et partage un temps de prière avec le malade et son entourage s’il le souhaite.

 

Pour en savoir plus sur les 7 sacrements, rendez-vous sur ce lien :
http://www.eglise.catholique.fr/approfondir-sa-foi/la-celebration-de-la-foi/les-sacrements/