Rôle de la commission diocésaine d’Art Sacré

  • Conseil : Lors de la construction d’une église nouvelle, de la rénovation ou de l’aménagement d’une église existante, la CDAS a un rôle de discernement et de conseil. Elle contribue au travail de recherche des différents partenaires locaux, religieux et civils. 
  • Valorisation du patrimoine :  En partenariat avec la Commission Diocésaine de Pastorale Liturgique et Sacramentelle elle aide à préciser les conditions dans lesquelles des lieux ordinaires du culte peuvent accueillir des concerts, des expositions, des rencontres qui soient compatibles avec le caractère sacré de l’édifice ainsi qu’avec la vie et la prière des communautés chrétiennes. 

Quand solliciter la Commission Diocésaine d’Art Sacré ?

  • Elle doit obligatoirement être consultée pour tout projet d’aménagement, de rénovation, de construction d’un nouvel espace liturgique. Elle peut aider à la réalisation du cahier des charges du projet. Elle a un rôle d’animation qui pourra se poursuivre au long des travaux d’aménagement et dans la phase de réception.
  • Son avis reste consultatif. Elle ne peut décider à la place des responsables religieux et civils locaux (curés et maires).
  • Que la chapelle ou l’église soit propriété de la commune ou de l’association diocésaine, c’est au curé qu’il revient de saisir la CDAS.

En pratique : 

  • La CDAS se compose de différents membres qui mettent en commun leurs compétences : théologiques, historiques, liturgiques, architecturales,  artistiques, musicales…
  • Ces compétences sont au service de chaque paroisse qui en fait la demande. 
  • Pour joindre le Commission Diocésaine d’Art Sacré:  artsacre@diocèsebm.fr

Actualité

Deuxième dimanche du temps ordinaire

« Tout ce qu’il vous dira, faites-le » Le Christ ne fait rien sans les hommes. C’est pourquoi Marie nous avertit : si vous voulez…
Lire la suite

Rejoignez-nous

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque semaine toute l'actualité catholique en Nord Franche-Comté

S'INSCRIRE

Je recherche