Cinquième dimanche du temps ordinaire

« Vous êtes la lumière du monde » (Mt 5, 13-16) Actuellement on réduit les éclairages ; la lumière coûte cher ; elle est donc précieuse. Or, comme le disait…
Lire la suite

Visite pastorale à Charmont-Montbéliard

Notre évêque, Mgr Denis Jachiet est en visite pastorale, du 30 janvier au 5 février 2023 dans le doyenné de Charmont-Montbéliard, à la rencontre de…
Lire la suite

Pèlerinage diocésain à Lourdes

Le Pèlerinage diocésain à Lourdes, conduit par Mgr Denis Jachiet, aura lieu du 17 au 22 Mai 2023, sur le thème : « Que l’on…
Lire la suite

Synode 2021-2024 : la phase continentale

La phase diocésaine du Synode 2021-2023 est terminée. Les conférences épiscopales du monde entier ont envoyé leur document de synthèse au Secrétariat général du Synode.…
Lire la suite

Collecte du Denier 2023

Vous aussi faites grandir l’Église ! Chers amis, Nous sommes tous, vous comme moi, appelés à la sainteté ! Voilà qui devrait nous insuffler énergie et…
Lire la suite

Toute l'actualité

Diocèse de Belfort - Montbéliard

Cinquième dimanche du temps ordinaire

« Vous êtes la lumière du monde » (Mt 5, 13-16) Actuellement on réduit les éclairages ; la lumière coûte cher ; elle est donc précieuse. Or, comme le disait…
Lire la suite

Vente d’art aux enchères au profit des JMJ

Les jeunes du diocèse de Belfort-Montbéliard souhaitent partir aux Journées Mondiales de la Jeunesse à Lisbonne et proposer cette aventure aussi largement que possible, même…
Lire la suite

Visite pastorale à Charmont-Montbéliard

Notre évêque, Mgr Denis Jachiet est en visite pastorale, du 30 janvier au 5 février 2023 dans le doyenné de Charmont-Montbéliard, à la rencontre de…
Lire la suite

Synode 2021-2024 : la phase continentale

La phase diocésaine du Synode 2021-2023 est terminée. Les conférences épiscopales du monde entier ont envoyé leur document de synthèse au Secrétariat général du Synode.…
Lire la suite

Quatrième dimanche du temps ordinaire

« Heureux les pauvres de cœur, car le royaume des Cieux est à eux. Quand des catholiques constatent la raréfaction de nos rangs, ils sont…
Lire la suite

Inscriptions aux JMJ Lisbonne 2023

Tu es intéressé par venir aux JMJ avec le diocèse : l’heure est venue de t’inscrire et de préparer ce grand moment qui sera marquant…
Lire la suite

Fête diocésaine : son, photos et homélie

Retour en photos sur la magnifique journée de fête diocésaine qui nous a rassemblés nombreux en ce 21 janvier, en anticipant la fête de la…
Lire la suite

Tous les événements

Ensemble paroissial

Projets en cours

Pôle diocésain à Trévenans

Je m'informe

Foyer Spirituel de Chauveroche

Je m'informe

L'évangile du jour

En ce temps-là,
comme le nom de Jésus devenait célèbre,
le roi Hérode en entendit parler.
On disait :
« C’est Jean, celui qui baptisait :
il est ressuscité d’entre les morts,
et voilà pourquoi des miracles se réalisent par lui. »
Certains disaient :
« C’est le prophète Élie. »
D’autres disaient encore :
« C’est un prophète comme ceux de jadis. »
Hérode entendait ces propos et disait :
« Celui que j’ai fait décapiter, Jean,
le voilà ressuscité ! »
Car c’était lui, Hérode, qui avait donné l’ordre d’arrêter Jean
et de l’enchaîner dans la prison,
à cause d’Hérodiade, la femme de son frère Philippe,
que lui-même avait prise pour épouse.
En effet, Jean lui disait :
« Tu n’as pas le droit
de prendre la femme de ton frère. »
Hérodiade en voulait donc à Jean,
et elle cherchait à le faire mourir.
Mais elle n’y arrivait pas
parce que Hérode avait peur de Jean :
il savait que c’était un homme juste et saint,
et il le protégeait ;
quand il l’avait entendu, il était très embarrassé ;
cependant il l’écoutait avec plaisir.
Or, une occasion favorable se présenta
quand, le jour de son anniversaire,
Hérode fit un dîner pour ses dignitaires,
pour les chefs de l’armée et pour les notables de la Galilée.
La fille d’Hérodiade fit son entrée et dansa.
Elle plut à Hérode et à ses convives.
Le roi dit à la jeune fille :
« Demande-moi ce que tu veux,
et je te le donnerai. »
Et il lui fit ce serment :
« Tout ce que tu me demanderas, je te le donnerai,
même si c’est la moitié de mon royaume. »
Elle sortit alors pour dire à sa mère :
« Qu’est-ce que je vais demander ? »
Hérodiade répondit :
« La tête de Jean, celui qui baptise. »
Aussitôt la jeune fille s’empressa de retourner auprès du roi,
et lui fit cette demande :
« Je veux que, tout de suite,
tu me donnes sur un plat la tête de Jean le Baptiste. »
Le roi fut vivement contrarié ;
mais à cause du serment et des convives,
il ne voulut pas lui opposer un refus.
Aussitôt il envoya un garde
avec l’ordre d’apporter la tête de Jean.
Le garde s’en alla décapiter Jean dans la prison.
Il apporta la tête sur un plat,
la donna à la jeune fille,
et la jeune fille la donna à sa mère.

Ayant appris cela,
les disciples de Jean vinrent prendre son corps
et le déposèrent dans un tombeau.

– Acclamons la Parole de Dieu.

Rejoignez-nous

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque semaine toute l'actualité catholique en Nord Franche-Comté

S'INSCRIRE

Je recherche