Pour quoi et pour qui le groupe Relais Lumière Espérance ?

Quand la maladie psychique survient dans une famille, les proches de la personne malade se sentent impuissants face à la souffrance et les nouvelles difficultés qui surgissent. Comment accompagner une personne dont un proche souffre psychiquement ? Comment garder l’espérance et ne pas s’épuiser ? Le groupe local de Belfort-Montbéliard du mouvement national « Relais Lumière Espérance », dit RLE est né en 2021.

Face à ces difficultés, l’association Relais Lumière Espérance propose des rencontres de familles et d’amis de personnes souffrant de maladie psychique. Un soutien spirituel et amical, essentiel pour les aidants.

Comment se passent les rencontres ?

Nous nous retrouvons mensuellement pour :

  • partager sur notre quotidien avec notre proche en souffrance psychique : un conjoint, un enfant, un frère ou une sœur, un parent
  • étudier un texte d’Évangile, guidés par les propositions du mouvement national et partager sur ce qu’il nous apporte, sur ce que nous comprenons, sur notre ressenti
  • prier en confiant nos intentions personnelles.

Les bases de ces rencontres : la convivialité, la confidentialité, l’écoute, la fraternité, le partage et la prière.

Témoignages

« Le groupe RLE m’apporte beaucoup. C’est un soutien humain. Je peux parler de ce que je vis, je ne suis pas jugée. C’est l’un des rares lieux où je me sens comprise. La maladie psychique est peu connue et reconnue. C’est difficile de pouvoir en parler. Le groupe RLE, sur le plan spirituel, permet un partage en profondeur dans la foi. Je repars avec des forces. Nous prions les uns pour les autres. Merci Seigneur pour ce mouvement et ceux qui animent les groupes. RLE apporte de la joie et de l’Espérance, il ouvre de nouveaux horizons alors que ce sont des maladies qui enferment ceux qui en souffrent et leurs proches.»

« Je suis de nature assez individualiste. Quelle galère quand, petite, chez les guides, on me demandait de mettre en commun nos pique-nique… !  Et auprès de mon fils en si grande souffrance d’anxiété, j’ai cru d’abord pouvoir lui transmettre moi-même l’espérance… Mais l’espérance chancelle quand on entend son fils évoquer le suicide… Alors, il faut avoir recours à l’Espérance (avec un grand « E »). Et je ne savais pas que cette Espérance-là n’est généralement pas donnée à un individu tout seul dans son coin. Chez RLE, j’ai trouvé justement tous les éléments constitutifs d’une communauté chrétienne :

  • Ecoute de la Parole,
  • Accueil de l’Espérance que seul, l’Esprit Saint en personne peut nous donner,
  • Mise en commun des biens (les biens spirituels et intellectuels)
  • Prodiges et miracles, ne serait-ce que de pouvoir se retrouver en toute confidentialité pour partager ce que nous vivons avec nos proches malades. »

Actualité

Deuxième dimanche du temps ordinaire

« Tout ce qu’il vous dira, faites-le » Le Christ ne fait rien sans les hommes. C’est pourquoi Marie nous avertit : si vous voulez…
Lire la suite

FraterNoël

Comment faire pour partager un repas avec des personnes en situation de fragilité le soir le Noël ? Le Secours Catholique vous propose de vivre…
Lire la suite

Rejoignez-nous

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque semaine toute l'actualité catholique en Nord Franche-Comté

S'INSCRIRE

Je recherche