Dimanche de la Sainte Famille

Actualités

Publié le 23 décembre 2021

A Noël, c’est le mystère d’un Dieu qui se fait homme que l’on médite. Le dimanche qui suit immédiatement Noël, la liturgie invite à célébrer ce mystère dans sa réalité concrète et quasi quotidienne : le Verbe se fait chair, il naît et vit dans une famille qui ressemble à toutes les autres. Et cette famille nous est donnée en exemple. Dieu peut venir habiter chez nous, au milieu de nous.

Prédication du père Louis Groslambert pour le dimanche de la Sainte Famille

Hier, nous fêtions la naissance de Jésus ; aujourd’hui nous lisons un épisode où Jésus a déjà 12 ans, et dimanche prochain, nous le retrouverons dans la crèche recevant la visite des Mages. On voit clairement que la préoccupation de l’Eglise n’est pas de suivre la chronologie en rappelant quelques faits touchants relatifs à Jésus nourrisson ou à Jésus adolescent de 12 ans, mais de découvrir la personnalité de Jésus. La préoccupation de st Matthieu et de saint Luc – qui rapportent des récits de l’enfance de Jésus – c’est de dire que celui qui serait déclaré Seigneur et Sauveur par la résurrection, était déjà Seigneur et Sauveur dès sa naissance et son adolescence. C’est ainsi que les bergers reconnaissent en Jésus le sauveur, tout comme Thomas qui dira au ressuscité « mon Sauveur et mon Dieu ».


Dans l’épisode de Jésus en pèlerinage il y a beaucoup de rappels de Pâques. A 12 ans, Jésus monte à Jérusalem comme il y montera pour la passion. A 12 ans Jésus est perdu et retrouvé le 3ème jour, comme il sera absent et perdu dans la mort et retrouvé le 3ème jour à Pâques. A 12 ans, quand on le retrouve, il dit que sa place est chez son Père, comme à 33 ans, il dit « Père je viens à toi ». Bref, cet épisode montre qu’à 12 ans Jésus est déjà celui qui parle avec autorité comme le dit tout l’évangile, puisqu’il est retrouvé assis au milieu des savants, comme un rabbi au milieu de ses élèves ; l’épisode montre que son absence à 12 ans annonce sa disparition dans le tombeau et que ses retrouvailles le 3ème jour annoncent ses apparitions le 3ème jour, à Pâques, quand il déclare qu’il est « chez son Père ». Bref, les évangélistes décrivent Jésus enfant avec tout ce qui appartient au mystère de Pâques.


Mais pourquoi avoir choisi ce texte rempli de mentions de Pâques pour être lu à la fête de la sainte Famille ? Quel enseignement pour nos familles ? Ceci : que dans les familles, il y a, mort et résurrection. Dans nos familles, il y a, certes, des moments où apparaissent l’incompréhension, les heurts … mais il y a aussi la présence de celui qui ressuscite et qui fait ressusciter. Ainsi la sainte famille, affrontée à la disparition de Jésus, a fait confiance et a retrouvé Jésus vivant ; de même les familles chrétiennes ont cette particularité qu’elles vivent selon la foi de Pâques, avec la confiance que le Seigneur est vivant et qu’il continue de cimenter les membres de la famille par son amour.


Cette attitude spirituelle est dite dans la 1ère lecture ; Anne, la mère de Samuel, qui était stérile, professe que, si elle a mis au monde son fils, c’est un don de Dieu. (Prenons 10 sec pour que les parents remercient Dieu de leur avoir donné leurs enfants et de leur avoir donné d’être parents) (silence) Et puis Anne professe sa foi en disant « mon fils, je le donne au Seigneur », une manière de dire « plutôt que de lui imposer des projets, je veux qu’il puisse dire qu’il est normal qu’il soit chez Dieu, son père » (selon la réponse de Jésus à Marie). (Prenons 10 secondes pour que les parents disent : Seigneur, donne-moi de respecter la vocation de mes enfants)


            Pour conclure, redisons les paroles magnifiques de saint Jean :


« il est grand l’amour dont le Père nous a comblés » (bis par tous)
« nous sommes enfants de Dieu »

«  nous serons semblables au Fils de Dieu »
« Celui qui est fidèle demeure en Dieu »

«  Celui qui est fidèle, Dieu demeure en lui »

À écouter :

Rejoignez-nous

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque semaine toute l'actualité catholique en Nord Franche-Comté

S'INSCRIRE

Je recherche