Traduction œcuménique de la liturgie des heures

Actualités

Publié le 28 janvier 2022

Traduction commune pour l’église anglicane et catholique de la liturgie des heures : laudes et vêpres

L’unité des chrétiens n’est pas seulement faite de dialogues théologiques, mais de vie de foi et de prière commune. C’est pourquoi le comité mixte anglican et catholique, qui œuvre au dialogue œcuménique depuis une quarantaine d’années, a élaboré une traduction commune de la liturgie des heures.

Ces traductions sont le fruit d’un travail de plusieurs années, et repose sur le rapport « Seigneur, ouvre nos lèvres » Pour une prière commune aux anglicans et aux catholiques, publié en 2015.

Ces traductions ont été conçues, en premier lieu, pour des célébrations œcuméniques en France ou dans d’autres régions francophones. Mais ces traductions peuvent également servir pour les communautés anglicanes qui souhaitent utiliser des textes liturgiques en langue française ou préparer des feuilles de culte bilingue.

Ces traductions sont le fruit d’un travail de plusieurs années, et repose sur le rapport « Seigneur, ouvre nos lèvres » Pour une prière commune aux anglicans et aux catholiques, publié en 2015.

Ces traductions ont été conçues, en premier lieu, pour des célébrations œcuméniques en France ou dans d’autres régions francophones. Mais ces traductions peuvent également servir pour les communautés anglicanes qui souhaitent utiliser des textes liturgiques en langue française ou préparer des feuilles de culte bilingue.

Au lendemain de la clôture de la Semaine de prière pour l’Unité des Chrétiens, cette traduction commune signe cette volonté de rassemblement chez l’ensemble de la communauté chrétienne. Prier pour l’unité des chrétiens s’inscrit dans une tradition. Le document épiscopat du mois de décembre 2021 explique que cette semaine de prière « est au confluent d’une solide tradition, d’une riche actualité et d’un avenir prometteur » comme le souligne Mgr Didier Berthet, évêque de Saint-Dié, président du Conseil pour l’unité des chrétiens et les relations avec le judaïsme de la Conférence des évêques de France.

Le Chanoine John Murray, prêtre anglican, et Monseigneur Bernard Ginoux, évêque de Montauban, co-présidents du comité mixte catholique-anglican, présentent cette traduction désormais disponible en ligne. Ce travail commun montre que l’unité des chrétiens n’est pas seulement faite de dialogues théologiques, mais aussi de vie de foi et de prière commune.

Rejoignez-nous

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque semaine toute l'actualité catholique en Nord Franche-Comté

S'INSCRIRE

Je recherche