86 Rue du Général de Gaulle, 90700 Châtenois-les-Forges

Novembre, 2022

Lettre Paroissiale

Noël En Inde

Je voudrais ici vous parler de ma jeunesse, vous dire comment on célèbre Noël chez nous en Inde. Il y a 29 états en Inde ; dans chaque état existent des variantes, mais le point commun qui est aussi le plus important est la Messe.

Je suis originaire d’un petit village du Sud, près de Pondichéry (Tamil Nadu) où la foi est très profonde. Il y a deux choses qui résonnent dans mon cœur et qui m’interpellent beaucoup. Dans mon village on commence à préparer Noël à partir du 1er décembre. Tous les jours, tôt le matin, une procession part de l’église, avec des jeunes et toutes les personnes désireuses d’y participer. Dans les rues, on proclame en chantant que « Jésus va venir ». Chaque jour, une famille offre au groupe un café pour se réchauffer.

La célébration de Noël commence vers 23h30. A minuit nous chantons « Gloire à Dieu !». Tout le monde est habillé de neuf. Il y a une crèche importante et après la messe, tous les gens se souhaitent « Joyeux Noël » et partagent des gâteaux et du café. Les enfants vont vers les parents pour recevoir leur bénédiction.

Le jour de Noël, comme on avait chanté durant 24 jours l’attente du Seigneur, il y a une grande messe où on chante que Jésus est né. Il y a aussi une procession pour chanter cet événement. C’est ensuite une réunion de famille pour le repas.

Dans le monde entier on célèbre Noël. Pourquoi cette grande fête ? L’essentiel, c’est que Jésus se donne lui-même comme un cadeau. Le cadeau précieux à travers cet enfant, c’est l’amour infini de Dieu qui nous est offert, un amour pour tous, sans aucune exclusion. Cet enfant on l’appelle Emmanuel : un nom qui veut dire « Dieu est avec nous ».

Je vous souhaite une joyeuse fête de Noël. Que l’Enfant-Jésus de la crèche vous bénisse, vous apporte la joie et que la Sainte Vierge, sa mère, vous garde sous sa protection.

Père Maxwel 

                                                                                                                                   

  • CARNET : NOS JOIES ET NOS PEINES

Baptêmes

Louna MARTIN – Noé DEMOLY – Benjamin BARLOGIS

Mariages 

Anne-Laure VALDER et Julien SONET 

Décès 

Monique  JAKUBONIEZ – Christiane VERRIER- Jean-Michel SCREVE- Valérie BROSSARD – Jean-Marie JACOULOT- Geneviève CHEVALLEY – René RUE – Louis WAGNER- Christian SZIMANSKI- Marcel STEVENOT – Michel ANCEL-CRESUT – Thérèse SIMONNET – Catherine JALLON – Françoise LARDIER – Colette LABRUDE – Rose BOURQUIN – Andrée BOHEME

  • INFORMATIONS

Tous ensemble pour les bouchons !

Vous les avez certainement vu à la sortie des églises de notre paroisse : des cartons décorés par les enfants pour collecter des bouchons en plastique. Cela s’inscrit dans les actions Eglise Verte de notre paroisse. En récupérant ces bouchons, nous faisons une action de tri de déchet et nous créons du lien et de la fraternité. Tout est lié. Laudato si!

Ces bouchons sont valorisés par une association et convertis en argent. 

Les enfants, adolescents, familles et équipes du service de pédiatrie de l’hôpital de Trévenans vous remercient pour votre mobilisation autour de la collecte.  Grace à ces dons, les services de pédiatrie et néonatologie reçoivent de l’argent pour financer du matériel qui permets d’améliorer le séjour des enfants hospitalisés.

Jusqu’à présent, votre mobilisation et votre collecte de bouchons ont contribués à acheter des jeux, du matériel créatif, du matériel de puériculture…Un petit pas de chacun pour un bonheur pour tous ! 

                                                   Jérôme

Notre Eglise ne vit que grâce à vos dons 

Début octobre, les économes et les membres des EAP de toutes les paroisses de France se sont réunis, en visioconférence, pour échanger et réfléchir au sujet des ressources de l’Eglise.

3 enjeux majeurs ont été abordés : 

  1. Le sens spirituel des dons

Comme dit l’Evangile de Luc « Donnez et l’on vous donnera » (Luc 6,38). C’est à dire, il y a une réciprocité dans le don à l’Eglise : donner à l’Eglise c’est lui permettre de remplir sa mission et de nourrir la foi du paroissien. 

  • Qui sont les donateurs ? 

45% des français se déclarent catholiques, mais parmi eux 2% sont très impliqués, 4% sont des fidèles réguliers, 22% fréquentent occasionnellement l’Eglise et 72% sont non pratiquants. Nous avons le défi d’aller à la rencontre de ces 2 derniers cercles de catholiques pour les encourager à soutenir l’Eglise.

  • Les différentes formes de dons

Être donateur participe d’une démarche évangélique, d’être pleinement membre de l’Eglise. Un enjeu pastoral : donner à l’Église les moyens de ses missions. Que ce soit par le denier du culte, le casuel : dons lors des funérailles ou baptêmes par exemple, ou les dons pour une intention de messe. 

Ainsi, cette réunion nous a permis de prendre conscience que nous devons : 

  • Mettre en lumière l’enjeu spirituel du don à l’Eglise 
  • Travailler en commun sur les meilleurs pratiques pour s’approcher des donateurs
  • S’adapter aux nouveaux moyens de paiement (Paniers de quêtes connectés) et ainsi mieux rejoindre les nouvelles générations

« A semer trop peu, on récolte trop peu ; à semer largement, on récolte largement. Que chacun donne comme il a décidé dans son cœur, sans regret et sans contrainte, car Dieu aime celui qui donne joyeusement » (2Co9,6-7) 

Fabrice, membre de l’Equipe d’Animation Pastorale

Rejoignez-nous

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque semaine toute l'actualité catholique en Nord Franche-Comté

S'INSCRIRE

Je recherche